EPHJ

Ultra Décolletage SA sera présent au Salon EPHJ du 6 au 9 juin 2023 Lieu : Palexpo Genève

EN SAVOIR PLUS
ultra décolletage bâtiment ancien

« … deux jeunes mécaniciens du village voisin de Court, Lardon et Marchand, rachètent plusieurs machines et de l’outillage de Junker. Ils fondent en 1906 la fabrique Ultra. »

Pierre-Yves Donzé « Histoire de l’industrie horlogère suisse » (2009), p. 59

Historique

1906

Paul Lardon et Alfred Marchand s’associent, achètent quelques machines, de l’outillage, et fondent à Court une fabrique d’horlogerie spécialisée dans l’usinage d’arbres de barillet et de tiges garnies.

1932

Alfred Marchand reprend seul les rênes de l’entreprise. Il est rejoint cinq ans plus tard par ses fils Roger et Francis.

1947

L’entreprise adopte le nom de « Fabrique ULTRA ».

1968

La troisième génération, Jean-Luc Marchand et Bernard Aimone, déploie ses activités au service de l’entreprise familiale.

1970

Dans les années 1970, l’apparition de la montre à quartz engendre d’importants bouleversements technologiques et exige un changement radical de la part des fabricants. ULTRA diminue sensiblement sa production de composants pour la montre mécanique et s’oriente vers la fabrication d’éléments de mise à l’heure des montres électroniques. Pour garantir sa pérennité, elle diversifie également ses activités et se spécialise dans le décolletage de pièces compliquées et dans le petit appareillage.

1991

ULTRA agrandit et modernise ses locaux. Lors du retour en force sur les marchés de la montre mécanique dans les années 1990, elle reprend la fabrication exigeante des arbres de barillet haut de gamme et d’autres composants des mouvements mécaniques.

2000

Dès le début des années 2000, ULTRA complète son appareil de production en s’équipant de machines performantes à commande numérique répondant parfaitement aux exigences qualitatives et quantitatives d’une technologie de pointe.

2005

La quatrième génération fait son entrée dans l’entreprise, avec Sylvain Marchand et, trois ans plus tard, Benoit Marchand, garantissant la continuité de l’affaire familiale de Court. Dès leur arrivée, ils modernisent la production, l’appareillage et les moyens de contrôle.

2007

L’entreprise de l’Arc jurassien s’agrandit et consacre un bâtiment entier à la terminaison des pièces horlogères.

2008

La raison sociale de l’entreprise est modifiée et devient Ultra Décolletage SA.

2013

Ultra Décolletage SA développe un processus moderne et industriel optimal pour toute quantité de pignons coulants et remontoirs.

2015

La mise en place d’une CAO permet à l’entreprise de concevoir des systèmes et de réaliser des plans pour ses clients.

2017

Une FAO est installée et la capacité de production augmente jusqu’à 22 mm de diamètre.

2020

L’entreprise perfectionne ses moyens de contrôle en investissant dans de nouveaux appareils.